Mobile header

Chargement Évènements

Mbilli VS. Derevyanchenko

Centre Vidéotron, 250 Boulevard Wilfrid-Hamel, Québec, Canada

Mbilli c. Derevyanchenko

MBILLI C. DEREVYANCHENKO : CONQUISE PAR QUÉBEC, LA BOXE MONDIALE REVIENT AU CENTRE VIDÉOTRON LE 17 AOÛT

Montréal, le mardi 28 mai 2024 — Conquises par le succès retentissant qu’a connu le gala Beterbiev c. Smith le 13 janvier dernier dans la Capitale-Nationale, les puissances américaines ESPN et Top Rank uniront leurs forces à nouveau avec le promoteur québécois Eye of the Tiger le 17 août prochain, cette fois pour un duel de choc opposant les olympiens et aspirants du top 10 mondial, Christian Mbilli et Sergiy Derevyanchenko. L’événement vient ainsi offrir une place de choix au Centre Vidéotron sur l’échiquier du sport nord-américain, au même rang que le mythique Madison Square Garden, parmi les seuls amphithéâtres à accueillir l’arène de boxe d’ESPN à deux reprises en 2024.

« Nous sommes fiers de présenter un deuxième gala de boxe au Centre Vidéotron en seulement quelques mois. En janvier, les spectateurs ont été très nombreux à répondre à l’appel. Cet engouement a démontré que le Centre Vidéotron a sa place sur la scène internationale de la boxe, souligne Martin Tremblay, président de Gestev. Nous étions impatients de renouveler l’expérience avec la précieuse collaboration de l’équipe d’Eye of the Tiger. »

L’aspirant #1 mondial à la WBC, Christian ‘Solide’ Mbilli (27-0, 23 K.-O.), a de nouveau rappelé qu’il était prêt à affronter l’élite, samedi dernier, en terrassant aisément l’ancien champion du Commonwealth Mark Heffron en 40 secondes à Shawinigan. Reprenant immédiatement l’entraînement pour affronter son plus gros test en carrière, moins de 3 mois plus tard, il réitère que cette fois qu’il ne prendra aucun répit avant d’atteindre son objectif : le sommet de son sport.

« C’est un honneur de combattre Sergiy Derevyanchenko. J’entends parler de lui depuis que j’ai 16 ans, dans les rangs amateurs, où il a battu plusieurs Français. Chez les professionnels il a combattu que des gros noms donc ce sera assurément mon plus gros combat en carrière jusqu’à maintenant. J’ai hâte d’y être, ce sera une grosse guerre en perspective », note Christian Mbilli.

« Il y a peu de combattants que j’aime plus regarder que Christian Mbilli, et j’ai déjà hâte de le voir performer devant la formidable foule de Québec », a déclaré le président de Top Rank, Bob Arum. « Cela étant dit, la tâche ne sera pas facile face à Sergiy Derevyanchenko, l’un des plus grands compétiteurs de tout le sport. Ce sera l’un des combats de l’année, pour le temps que ça va durer. »

Alors que Mbilli s’approche du sommet sans interruption, son prochain opposant, Sergiy ‘The Technician’ Derevyanchenko (15-5, 10 K.-O.) est déterminé à y retourner jusqu’à ce qu’il y obtienne gain de cause. Fort d’un formidable bilan de près de 400 victoires chez les amateurs, l’actuel aspirant #6 de la WBC a déjà combattu à trois reprises pour les grands honneurs et n’a jamais perdu contre un boxeur qui n’était pas champion du monde. On parle de Daniel Jacobs, Gennady Golovkin, Jermall Charlo, Carlos Adames et Jaime Munguia, dans des duels où des milliers de gens voyaient l’Ukrainien gagnant. Le 17 août, il compte donc ne rien laisser au hasard.

« J’ai pris la décision de passer à 168 pour remporter un titre mondial. C’est mon objectif ultime et c’est ce que j’espère avoir la chance de faire avec une victoire face à un adversaire coriace comme Christian Mbilli, classé n°1 au WBC. J’ai affronté les meilleurs toute ma carrière et je m’attends à ce que le 17 août le démontre une fois de plus, avec soit une guerre, soit un candidat au titre de combat de l’année », a lancé l’aspirant mondial ukrainien, Sergiy Derevyanchenko.

« Les faits d’armes de Derevyanchenko parlent d’eux-mêmes. C’est un combat très dangereux, mais ultra nécessaire pour la progression de Christian Mbilli. Une victoire est non seulement cruciale pour la suite de sa carrière, mais aussi pour la boxe québécoise qui, avec une victoire significative, se retrouverait dans une excellente position pour accueillir d’importants combats dans la ville de Québec », a indiqué le président d’Eye of the Tiger, Camille Estephan, laissant également planer que le combat puisse être disputé pour le titre intérimaire ou le rôle d’aspirant obligatoire de la WBC au champion incontesté des super-moyens, Canelo Alvarez.

«Le fait que seuls les gros noms de la division soient venus à bout de le vaincre, et qu’il soit demeuré très compétitif face à des boxeurs de ce calibre parle en soi. Derevyancheko représente de loin le meilleur adversaire en carrière pour Mbilli. Le 17 août, nous saurons de quoi Christian est fait », a quant à lui énoncé son entraîneur-chef, Marc Ramsay.