Mobile header

L’International PG: Claggett persiste dans une victoire de Lopez

Noé Cloutier - Punching Grace

L’International PG : Lopez demeure champion, mais Claggett demeure le Dragon
Photo : Mikey Williams/Top Rank – Teofimo Lopez (21-1, 13 K.-O.) n’a pas eu à chercher bien loin pour trouver Steve Claggett (38-8-2, 26 K.-O.) sur le ring, pendant 12 rounds.

Une défaite sera toujours une défaite, mais quelque part dans le dictionnaire, la photo de celle de Steve Claggett contre Teofimo Lopez ne doit pas se trouver bien loin de la définition du mot «honorable».

Steve Claggett a tout tenté pendant 12 rounds, mais ce ne fut pas suffisant ‘takeover’ le ‘Takeover’, alors que les juges ont remis deux cartes 120-108 et une autre de 119-109, tous en faveur de Lopez. Le peuple, lui, a vu Steve Claggett remporter de 0 à 3 rounds, alors que les 1er, 2e et 12e ont été les plus serrés. Toutefois, voici ce qu’on retient:

«Il était compétitif chaque round», a dit Jean-Sebastien Fournier, souvent l’apôtre du gros bon sens dans la section des commentaires de la page de boxe de votre choix.

De par cette performance et avec tout le talent de Top Rank à 135/140 lb, le téléphone de Claggett va sonner dans les mois à venir. Pour ce qui de Teofimo, on se sent presque mal. Ce n’est pas rien d’outwork le Dragon. Mais ceux qui avaient crié au mismatch n’avoueront pas leur tort. C’est plus facile de parler d’une sous-performance de Lopez que de donner crédit à Claggett, apparemment…

BAM!

Pendant ce temps, à Phoenix et sur DAZN, l’américain de 5’4’’ Jesse ‘Bam’ Rodriguez (20-0, 13 K.-O.) a de nouveau prouvé qu’il était un grand. Il a détrôné Juan Francisco Estrada (44-4, 28 K.-O.) en 7 rounds, envoyant ‘El Gallo’ au pays de la souffrance avec un puissant coup au corps.

En s’appropriant de nouveau le titre WBC des 115 lb, le Texan de seulement 24 ans devient ainsi champion du monde pour la 4e fois.

Déjà 9e lb pour lb selon le Ring Magazine, s’il décide de monter à 118 lb, un combat avec le 10e de la liste, le Japonais Junto Nakatani (27-0, 20 K.-O.) serait le rêve de tout amateur de boxe.

Nouveaux champions

Sans avoir à se battre, deux nouveaux champions ont été couronnés cette semaine: ‘Dynamite’ Daniel Dubois et Alberto ‘La Avispa’ Puello.

Oleksandr Usyk (22-0, 14 K.-O.) a abandonné son titre IBF pour encore affronter Tyson Fury en décembre. L’ex-champion intérimaire Daniel Dubois (21-2, 20 K.-O.) est donc devenu le seul maître à bord de la fédération du New Jersey. Sa première défense de titre – et non la moindre – est déjà ‘bookée’ face à Anthony Joshua (28-3, 25 K.-O.) au Wembley Stadium le 21 septembre.

Sans surprise, Devin Haney (31-0, 15 K.-O.) a abandonné son titre WBC des super-légers. Le Dominicain Alberto Puello (23-0, 10 K.-O.) devient donc champion complet. Il devrait dès lors affronter l’aspirant obligatoire Sandor Martin (42-3, 15 K.-O.) et le gagnant de ce duel aura ensuite rendez-vous avec le cogneur américain Gary Antuanne Russell (17-1, 17 K.-O.).

Dure soirée pour Góngora

Vendredi, à Washington, Carlos Góngora (22-3, 17 K.-O.) a connu une dure soirée au bureau. Le guerrier équatorien s’est fait malmener pendant 10 rounds par l’impressionnant cogneur guatémaltèque Lester Martinez (18-0, 15 K.-O.) qui entre officiellement dans la cour des grands.

Les commentateurs de ProBoxTV ont comparé Góngora à un zombie tellement il encaissait. Toutefois, il fut incapable de créer une étincelle comme celle du 12e round face à Akhmedov et, bien sûr, celle du 8e round face à Mbilli.

Il sera intéressant de voir la suite pour lui. Bien qu’il n’ait que 25 combats, il aura bientôt 36 ans et a déjà encaissé sa part de coups de poing.

Akpejiori en pleine forme

Le même soir, en République Dominicaine, un autre ancien adversaire de la boxe québécoise a connu une soirée plus prolifique. L’ancien opposant d’Arslanbek Makhmudov et géant nigérien, Rafael Akpejiori (18-1, 17 K.-O.), a récolté sa meilleure victoire en carrière face au favori local Alexis Garcia (12-2, 7 K.-O.).

Faisant un Tim Boxeo de moi-même, j’ai regardé le combat (gratuit sur YouTube) et ce n’était pas très glorieux. À une certaine époque, Garcia pesait 215 lb, mais est maintenant gras comme un voleur à plus de 250.

Sans trop impressionner, Akpejiori a ainsi gagné le combat grâce à son conditionnement physique supérieur, car après 6 rounds, un Garcia au bord de la crise d’asthme a décidé de rester dans son coin. Somme toute, un duel aussi mauvais que divertissant!

C’est donc une 3e victoire consécutive pour l’ancien ailier rapproché des Hurricanes de l’Université de Miami. Makhmudov l’avait arrêté en 2 rounds en juillet 2023.

Huck est de retour

Le légendaire lourd-léger – maintenant poids lourd – Marco Huck (43-5-1, 28 K.-O.) a fait un retour réussi après presque 4 ans d’absence. Chez lui, en Allemagne, il a vaincu Evgenios Lazaridis (19-6, 13 K.-O.) par décision unanime.

Reste à voir si ce retour se poursuivra puisque l’ex-champion de 39 ans a dit s’être blessé à la main dès le début du combat.

Par le passé, Huck a participé à 18 championnats mondiaux lourd-légers, 20 si on inclut l’IBO. Son bilan mondial est de 15-4-1, en plus d’un duel de 2012 dans lequel il avait bien failli devenir champion poids lourds face à Alexander Povetkin.

L’Agenda PG

Voici les 6 combats à surveiller cette semaine:

Stevenson vs. Artem

Shakur Stevenson (21-0, 10 K.-O.) est chez lui, au New Jersey, pour défendre son titre WBC des poids légers face à l’aspirant arménien Artem Harutyunyan (12-1, 7 K.-O.). Ce qui est intéressant, c’est qu’il s’agit du dernier combat de Stevenson à son contrat avec Top Rank. À voir sa relation avec Bob Arum, ça pourrait être la fin d’un chapitre.

Foster vs. Conceicao

La demi-finale est toutefois TRÈS intéressante. Le Texan O’Shaquie Foster (22-2, 12 K.-O.) tentera de défendre son titre des super-plumes pour une 3e fois. Devant lui, le Brézilien Robson Conceicao (18-2-1, 9 K.-O.) tentera de faire un Sakio Bika de lui-même en devenant champion du monde à sa 4e tentative.

Keyshawn vs. Madueno

Encore sur la même carte, l’excellent Keyshawn Davis (10-0, 7 K.-O.) tentera d’obtenir son combat contre Teofimo Lopez face à l’ex-adversaire de Steve Claggett, Miguel Madueno (31-2, 28 K.-O.). On dit ça comme ça… mais hypothétiquement que Keyshawn vainque Madueno comme prévu, si l’appel de Teofimo ne vient pas, un combat contre Claggett pourrait être une suite logique intéressante.

Mason vs. Lebron

Encore et encore sur cette carte, le super-super prospect Abdullah Mason (13-0, 11 K.-O.) sera en action dans un combat de 8 rounds face au porto ricain Luis Lebron (20-5-1, 13 K.-O.). Surveillez le bien, tout le monde dit que c’est l’avenir (de Bob Arum à Laurent Poulin). Si tout se passe comme prévu, il boxera même à Québec en août!

Zepeda vs. Cabrera

Chez Golden Boy, au Toyota Arena de Californie, la terreur mexicaine William Zepeda (30-0, 26 K.-O.) est de retour face à Giovanni Cabrera (22-1, 7 K.-O.). Fait totalement incroyable: Zepeda est actuellement #1 de toutes les fédérations chez les poids légers. Ça sera donc fort possiblement son dernier arrêt avant de combattre pour un titre.

Ioka vs. Martinez

Enfin, dimanche au Japon, Kazuto Ioka (31-2-1, 16 K.-O.) tentera d’ajouter une 7e ceinture à sa collection en unifiant les titres WBA et IBF des 115 lb avec le champion argentin Fernando Martinez (16-0, 9 K.-O.).

Bonne fête du Canada à tous!

vous pourriez aimer :

Lizbeth Crespo: l’élite bolivienne s’invite à Québec

Guido Vianello: «Makhmudov sera un combat facile»

Leïla Beaudoin prête à accomplir une deuxième quête

L’International PG: Divorce nuageux entre Shakur Stevenson et Top Rank

L’ascension incroyable de Bam Rodriguez

Édition Spéciale: Classement livre pour livre de boxe cubaine

Abdullah Mason

Abdullah Mason: Cleveland peut enfin célébrer

Ryan Garcia et Devin Haney

L’International PG: Garcia suspendu, Haney ‘invaincu’

Steve Claggett

Steve Claggett: croyez-vous aux Dragons?

Teofimo Lopez promet de ne pas sous-estimer Claggett

Wilkens Mathieu: difficile à comparer, encore plus à prédire

L’International PG: que fera David Benavidez?

Makhmudov : le Lion revient dans la Jungle

Classement livre-pour-livre des meilleurs boxeurs sans couronne

Qui est le prochain pour Osleys Iglesias?

Butler-Volny : l’enjeu est énorme

April Hunter : qui chasse qui le 6 juin?

Osleys Iglesias : «Je n’ai peur de rien ni personne»

Butler-Volny : 15 experts se prononcent

Mbilli-Derevyanchenko : la carte de rêve de Matt Casavant

Jhon Orobio : le sprinteur marathonien

Steven Butler : «Il ne le voudra jamais plus que moi»

Sergiy Derevyanchenko : le Technicien arrive à Québec

Mbilli-Heffron : les 10 constats de la Conquête

Simon Kean mérite de vrais remerciements

L’International PG : Oleksandr Usyk est une légende vivante

Le prospect du mois de mai : Moses Itauma

Christopher Guerrero promet d’être «lui-même» à Shawinigan

Albert Ramirez en 4 questions : «nous capitaliserons le 25 mai»

L’International PG : Loma au sommet, Charlo au fond

La deuxième chance d’Adam Deines

Appréciez Canelo et Inoue tant que vous le pouvez

Avery Martin Duval : le prochain antihéros?

Plus qu’une simple victoire pour Thomas Chabot

Bazinyan-Phinn et l’art de «promoter»

«On en redemande» : 10 combats locaux à faire

La nouvelle vie de Mehmet Unal

Christian Mbilli à la reconquête des plaines?

Mark Heffron: «je veux battre le meilleur Mbilli»

Erik Bazinyan et le nouveau Super 6

Lani Daniels aimerait unifier avec Lepage-Joanisse

Erik Bazinyan : meilleur qu’on le pense?

Shakeel Phinn : Le camion-remorque jamaïcain

Homme de coin, partie V : l’école de la vie de Stéphane Joanisse

Les géants de Riyad se retrouvent à Shawinigan

Mark Heffron : un cogneur britannique face à Mbilli

Nouvel entraîneur pour Thomas Chabot

Homme de coin, partie IV : l’ascension de Jessy Ross Thompson

Jamais 2 sans 3 pour devenir champion du monde

Qui sera la prochaine adversaire de Vany?

À 154 livres : la vie après Jermell Charlo

Matchmaking : l’art de créer la tempête parfaite

Résumé du 7 mars : les cogneurs et la championne

Cette fois c’est vrai

Butler-Rolls : Lou DiBella aura-t-il sa revanche?

Prédictions : Butler-Rolls divise les experts

Abril Vidal : plus qu’une adversaire

Homme de coin, partie III : Samuel Décarie-Drolet, l’enseignant de boxe

Les super-moyens

2024 : l’année du Dragon?

Homme de coin, partie II : la méthode « Mike Moffa »

Shakeel Phinn : maintenant ou jamais

Steven Butler : jusqu’au bout du rêve

Éditorial : Arthur Biyarslanov est le meilleur 140 livres au pays

Bazinyan vs. Phinn : combat local, enjeu mondial

Homme de coin, partie I : les 12 travaux de Marc Ramsay

Éditorial : 168 raisons de sourire

Shamil Khataev rejoint son frère avec tigres

Chabot 2024 : « plus intelligent, toujours spectaculaire »

Luis Santana, invaincu en 10 combats.

Luis Santana en quête de momentum

Bazinyan-Godoy : quoi se rappeler du 25 janvier?

Sept ans plus tard : Vany compte saisir sa deuxième chance

Le Grizzly accroche ses gants

Revoilà Artur

Bazinyan-Godoy : analyses et prédictions du 25 janvier

Retour vers le futur pour Avery Martin-Duval

Orobio-Fendero : la fratrie internationale

Mary Spencer : « Perdre me motive plus que gagner »

Wilkens Mathieu vise une année « Mike Tyson »

Beterbiev vs. Smith : les 13 prédictions du 13 janvier

Callum Smith : le connaissez-vous vraiment?

Rohan Murdock : « Vous avez choisi le mauvais gars »

Wilkens Mathieu : l’année recrue en cinq temps

Les pétards en 2023, l’explosion en 2024

L’éternelle quête d’Artur Beterbiev

Le dernier Tigre : à la rencontre d’Osleys Iglesias

Steve Claggett : des huées aux ovations

Christian Mbilli : le Canadien de classe mondiale

Fendero et Khataev : des recrues uniques en leur genre

Bazinyan et Mbilli : Deux tigres, un seul objectif

Mbilli-Góngora : ces gladiateurs des temps modernes

Wilkens Mathieu : jeunesse, talent… et sagesse

Christopher Guerrero : « comme dans un jeu vidéo »

Christopher Guerrero : Le tigre rugit enfin

Mbilli : La résilience inscrite dans l’ADN