Mobile header

Prédictions : Butler-Rolls divise les experts

Noé Cloutier - Punching Grace

Steven Butler (33-4-1, 27 K.-O.) et Steve Rolls (22-3, 12 K.-O.) vont s’affronter jeudi dans un duel Québec-Ontario fort attendu. Au-delà de la fierté nationale, c’est un combat crucial pour l’avenir international du gagnant et – qui sait? – peut-être sans lendemain pour l’avenir pugilistique du perdant. Qui l’emportera? Punching Grace a posé la question à 10 experts…

Anson Wainwright : Ring Magazine

« Je penche du côté de Butler, Rolls est très solide et aura ses moments, mais Butler est une décennie plus jeune, alors je m’attends à ce qu’il ait plus d’aplomb et surtout qu’il ‘veuille’ plus cette victoire. Même si je n’exclurais pas que Butler l’emporte avant la limite en fin de combat, je pense qu’il finira par obtenir la victoire par décision, après 10 rounds, dans un combat tout de même très compétitif. »

Butler par décision unanime.

Laurent Poulin : Boxingtown Québec

« J’ai avalé ma gomme de travers quand j’ai appris que ce combat aurait lieu. Rolls semblait avoir vaincu Edgar Berlanga en 2022, il a fait vivre l’enfer à Austin Williams en 23 et s’est déjà permis de frapper ‘GGG’ à deux mains. Butler, lui, n’a boxé qu’une seule fois depuis sa défaite face à Janibek Alimkhanuly… et ce n’était pas tant impressionnant. C’est vraiment un classique combat à la croisée des chemins où le perdant s’en va directement à la retraite où loin en sous-carte. Steve Rolls l’emportera grâce à sa technique et la présence de Sam Décarie-Drolet dans son coin. »

Rolls par décision unanime.

Cole Whiston : Boxing World Weekly

« Dans un combat 50/50, il faut privilégier le camp qui présente le moins de risques. Et dans le cas de Butler-Rolls, l’option la moins risquée est selon moi Butler en raison de sa jeunesse et de sa puissance. Oui, il a été arrêté quatre fois, dont une il y a moins d’un an, mais Rolls n’est pas connu pour ses prouesses en matière de force de frappe. Par conséquent, je choisis Butler par décision dans un combat raisonnablement compétitif. »

Butler par décision unanime.

William Dumoulin : Boxing News QC

« Il faut s’attendre à un combat très compétitif entre Butler et Rolls. Rolls a une bonne défensive avec sa garde Philly Shell, ce qui va lui permettre de bien défendre les mains droites de Butler et de contre-attaquer. Ce sera aussi une guerre de jabs dès le début du combat. Je m’attends à ce que Rolls soit capable de gagner cette guerre et remporter la majorité des rounds. Butler va toutefois y aller le tout pour le tout à la fin, mais ce ne sera pas assez… »

Rolls par décision unanime (96-94).

Francis Paquin : RDS

« Il est certainement possible de passer des heures à réfléchir sur l’issue du combat opposant Steven Butler à Steve Rolls et de changer d’idée après avoir pensé à un nouvel élément jusque-là oublié. Fondamentalement, Butler n’a plus droit à l’erreur. Rolls est un excellent athlète, mais n’est pas Golovkin ou encore Alimkhanuly. Sauf que cela sera loin d’être facile. Le Québécois échappera plusieurs rounds, mais c’est sa puissance qui fera la différence. Et si Butler parvient à arrêter Rolls avant la limite, alors il faudra assurément lui lever notre chapeau. »

Butler par K.-O.

Anthony Marcotte : BPM Sports

« C’est une grosse commande pour Steven. Je n’ai pas été impressionné par sa dernière sortie contre Ivan Alvarez, un adversaire de second d’ordre pour un combat de remise en forme. Il l’a battu par K.-O., mais je l’ai trouvé vulnérable en défensive, en se faisant pincer trop souvent, notamment par quelques uppercuts. En Rolls, on a ici un bon technicien possédant un style compliqué. Un gars d’expérience qui croit avoir toutes les capacités pour l’emporter. J’admire tous les sacrifices familiaux que Steven s’impose à aller s’installer aux États-Unis, loin de ses proches, pour revenir au sommet de sa forme. Je ne suis juste pas convaincu qu’il soit capable de se départir de l’étiquette de bon boxeur local incapable de se frotter à l’élite. Steve Rolls est justement entre les deux. S’il n’est pas capable de le vaincre, Butler aura de grosses décisions à prendre pour la suite de sa carrière. »

Rolls par décision unanime.

Matt Casavant : Punching Grace

« Je m’attends à un combat très excitant surtout en 2e moitié. Rolls sait très bien qui ne peut pas se permettre de perdre un 2e combat de suite et Butler doit pouvoir gagner contre un vétéran comme Rolls s’il veut aspirer au top 15 de la division. Tu as tous les ingrédients en place pour un combat serré et dramatique par moment. Butler va vouloir être plus actif, travailler derrière son jab et aura du succès tôt dans le combat. Lorsque Rolls ouvrira la machine, est-ce que Butler va vouloir donner un show et se ‘battre’ davantage? Fort probablement. Je vois Butler gagnant par décision, car ultimement il est trop rapide pour Rolls. »

Butler par décision partagée.

Boog Williams : LDUBB Boxing

« Steve Rolls performe bien face à l’élite. C’est un bon boxeur et sa force de frappe est sous-évaluée. Butler, lui, est fort et athlétique, mais a très souvent sous-performé lorsque son niveau d’opposition a monté… »

Rolls par décision unanime (97-93).

Dave Lévesque : Journal de Montréal

« Il s’agit d’un affrontement très intéressant parce qu’il est difficile de dire qui en sortira vainqueur. Rolls est un vétéran qui a trébuché dans quelques-uns de ses derniers combats, tandis que Butler à l’avantage de la jeunesse. Toutefois, il a été ébranlé par sa dernière défaite en championnat du monde et sa plus récente sortie n’était pas entièrement convaincante. Avec un adversaire de très bon calibre devant lui, ‘Bang Bang’ doit réussir ce gros test… et il va le faire. »

Butler par décision unanime.

Manny Montreal : Talking Boxing

« En fin de compte, ce combat, c’est une question de patience; quelque chose que Rolls a peut-être un peu trop et que Butler n’a pas fait assez! À 39 ans, je pense que Rolls a peut-être dépassé sa date de péremption. À l’inverse, que coach ‘Iceman’ John Scully saura préserver et prolonger la carrière de Butler. Un jab patient, méthodique et répétitif, conduira à l’arrêt éventuel du combat… en faveur de Butler. »

Butler par K.-O.

Résultat final : 6-4 en faveur de Steven Butler. Est-ce que cela pourrait être le pointage final du combat? À voir le 7 mars sur Punchinggrace.com.

vous pourriez aimer :

Lizbeth Crespo: l’élite bolivienne s’invite à Québec

Guido Vianello: «Makhmudov sera un combat facile»

Leïla Beaudoin prête à accomplir une deuxième quête

L’International PG: Divorce nuageux entre Shakur Stevenson et Top Rank

L’ascension incroyable de Bam Rodriguez

Édition Spéciale: Classement livre pour livre de boxe cubaine

L’International PG: Claggett persiste dans une victoire de Lopez

Abdullah Mason

Abdullah Mason: Cleveland peut enfin célébrer

Ryan Garcia et Devin Haney

L’International PG: Garcia suspendu, Haney ‘invaincu’

Steve Claggett

Steve Claggett: croyez-vous aux Dragons?

Teofimo Lopez promet de ne pas sous-estimer Claggett

Wilkens Mathieu: difficile à comparer, encore plus à prédire

L’International PG: que fera David Benavidez?

Makhmudov : le Lion revient dans la Jungle

Classement livre-pour-livre des meilleurs boxeurs sans couronne

Qui est le prochain pour Osleys Iglesias?

Butler-Volny : l’enjeu est énorme

April Hunter : qui chasse qui le 6 juin?

Osleys Iglesias : «Je n’ai peur de rien ni personne»

Butler-Volny : 15 experts se prononcent

Mbilli-Derevyanchenko : la carte de rêve de Matt Casavant

Jhon Orobio : le sprinteur marathonien

Steven Butler : «Il ne le voudra jamais plus que moi»

Sergiy Derevyanchenko : le Technicien arrive à Québec

Mbilli-Heffron : les 10 constats de la Conquête

Simon Kean mérite de vrais remerciements

L’International PG : Oleksandr Usyk est une légende vivante

Le prospect du mois de mai : Moses Itauma

Christopher Guerrero promet d’être «lui-même» à Shawinigan

Albert Ramirez en 4 questions : «nous capitaliserons le 25 mai»

L’International PG : Loma au sommet, Charlo au fond

La deuxième chance d’Adam Deines

Appréciez Canelo et Inoue tant que vous le pouvez

Avery Martin Duval : le prochain antihéros?

Plus qu’une simple victoire pour Thomas Chabot

Bazinyan-Phinn et l’art de «promoter»

«On en redemande» : 10 combats locaux à faire

La nouvelle vie de Mehmet Unal

Christian Mbilli à la reconquête des plaines?

Mark Heffron: «je veux battre le meilleur Mbilli»

Erik Bazinyan et le nouveau Super 6

Lani Daniels aimerait unifier avec Lepage-Joanisse

Erik Bazinyan : meilleur qu’on le pense?

Shakeel Phinn : Le camion-remorque jamaïcain

Homme de coin, partie V : l’école de la vie de Stéphane Joanisse

Les géants de Riyad se retrouvent à Shawinigan

Mark Heffron : un cogneur britannique face à Mbilli

Nouvel entraîneur pour Thomas Chabot

Homme de coin, partie IV : l’ascension de Jessy Ross Thompson

Jamais 2 sans 3 pour devenir champion du monde

Qui sera la prochaine adversaire de Vany?

À 154 livres : la vie après Jermell Charlo

Matchmaking : l’art de créer la tempête parfaite

Résumé du 7 mars : les cogneurs et la championne

Cette fois c’est vrai

Butler-Rolls : Lou DiBella aura-t-il sa revanche?

Abril Vidal : plus qu’une adversaire

Homme de coin, partie III : Samuel Décarie-Drolet, l’enseignant de boxe

Les super-moyens

2024 : l’année du Dragon?

Homme de coin, partie II : la méthode « Mike Moffa »

Shakeel Phinn : maintenant ou jamais

Steven Butler : jusqu’au bout du rêve

Éditorial : Arthur Biyarslanov est le meilleur 140 livres au pays

Bazinyan vs. Phinn : combat local, enjeu mondial

Homme de coin, partie I : les 12 travaux de Marc Ramsay

Éditorial : 168 raisons de sourire

Shamil Khataev rejoint son frère avec tigres

Chabot 2024 : « plus intelligent, toujours spectaculaire »

Luis Santana, invaincu en 10 combats.

Luis Santana en quête de momentum

Bazinyan-Godoy : quoi se rappeler du 25 janvier?

Sept ans plus tard : Vany compte saisir sa deuxième chance

Le Grizzly accroche ses gants

Revoilà Artur

Bazinyan-Godoy : analyses et prédictions du 25 janvier

Retour vers le futur pour Avery Martin-Duval

Orobio-Fendero : la fratrie internationale

Mary Spencer : « Perdre me motive plus que gagner »

Wilkens Mathieu vise une année « Mike Tyson »

Beterbiev vs. Smith : les 13 prédictions du 13 janvier

Callum Smith : le connaissez-vous vraiment?

Rohan Murdock : « Vous avez choisi le mauvais gars »

Wilkens Mathieu : l’année recrue en cinq temps

Les pétards en 2023, l’explosion en 2024

L’éternelle quête d’Artur Beterbiev

Le dernier Tigre : à la rencontre d’Osleys Iglesias

Steve Claggett : des huées aux ovations

Christian Mbilli : le Canadien de classe mondiale

Fendero et Khataev : des recrues uniques en leur genre

Bazinyan et Mbilli : Deux tigres, un seul objectif

Mbilli-Góngora : ces gladiateurs des temps modernes

Wilkens Mathieu : jeunesse, talent… et sagesse

Christopher Guerrero : « comme dans un jeu vidéo »

Christopher Guerrero : Le tigre rugit enfin

Mbilli : La résilience inscrite dans l’ADN